Jungle humaine III

 

.

La terre rétrécie
Qui suit notre esprit.

C’est quoi être humain ?
Sinon vaquer à son ego.

Chaque bout de terrain
Finit en oripeaux.

Quelle infamie pour la terre
De voir un arbre à terre
Pour les besoins du béton,
Le con a besoin d’un parking
Pour sa caisse mortifère et polluante
Dans laquelle il joue le king
Quelle défaite insolente !

.

.


.

.

Imitation défaillante, pollution mentale ;
La Nature a des lois mais
Celles de ses conscients
Est la plus violente
Qui soit.
Fatale.

.


.

.

Vibrations en suspens
Ondes éphémères,
Sous le choc du rêve
L’artiste espère
Sa provocation.

.


.

.

 


 

Jungle humaine III © mai 2018