Main basse sur les mots impossibles du poète dans l’impasse

zzz
zzz

zzz


Profils

Le poète lucide ne voit
Que les ténèbres,
Le poète rêveur n’entend
Que les oiseaux,
Le poète joyeux n’écrit
Qu’en rimes riches,
Le poète silencieux n’observe
Que l’indicible,
Le poète solitaire n’est
Qu’un pléonasme.
La terre tourne tourne tourne
La tête
Dans les étoiles.
La vie du poète ?
Une respiration intemporelle
De fulgurances.


zzz

zzzzzz

zzz
z
 

 

Peut-être

Le poète rend beau de l’air
Et le char à peau, lie de nerfs
Quand mal armé
Déborde le val mort
Alors du balai !

zzz
zzz


zzz


zzz

 

Visionnaire
Mais trop sensible,
Libertère
Mais trop libre.
On aime admirer le poète
Mais seulement de loin.
zzz
zzz
zzz

zzz
zzz

zzz
zzz

zzzzzz

L’être dans l’herbe

Les chevaux sont loin
Dans la plaine vide
De lendemains
Qui ont trop couché
Dans le foin.

Alors l’être ne rêve
Que de s’asseoir de tout son âge
Dans l’herbe qui surnage
Pour boire ce qui reste de sève.
zzz
zzz
zzz

zzzzzz
zzz

zzz

zzzzzz

Lettre dans le verbe

Fuite de lignes
Pleine d’attente,
De doutes
De critiques.
Esprit solitaire,
Il n’est surtout pas l’heure
De se coucher.


zzz

zzzzzz
zz
zzz

 

 

Cherchez le sens
À l’envers du mot-valise,
Caché sous le doute en transe
D’un monde voué aux balises.

Le vide est plein d’errance
Pour qui fuit tout effort
Livide et sans défense
Pour ce qui est déjà mort.


zzz

zzzzzz


zzz
 

 

Ô solitude abyssale
L’habit sale de l’habitude
Sollicite l’espoir
Du poète.

Parle, parle, inspiration
De quelque façon que ce soit
Je le ferai ce chemin
Vermoulu.

Cri, clame
Ô calame
Pour vider ton âme
Au bout du bois.


zzz

zzzzzz

zzz
zzz

 

 

L’esprit reconnaît
Sa mer.
Le vent reconnaît
Sa nuit.
Le poète se fiche
De l’esprit.
Besoin
De toucher
Le monde
D’un bout
De silence.

zzz
zzz
zzz


zzzzzz


 


zzz
zzz
Tout poète
A besoin de refaire son monde
Mais il ne sait pas
Quel chemin de ronde.


zzzzzz


zzzzzz


zzzzzz


zzzzzz

Tout poète
A besoin de refaire le monde
Mais il sait
Qu’il n’a aucune chance.

zzzzzzzzz
zzzzzz
zzzzzzzzz

zzzzzzzzz


zzzzzz


zzzzzz

En poésie,
La vie n’est pas la vie.

En poésie
La survie est le souffle.


zzzzzz
zzzzzzzzz
zzzzzz
zzzzzzzzz
zzz

Main basse etc. © 2012
Textes protégés, reproduction interdite.